Imprimer

oiseau ciel

« Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc : de toutes les nations faites des disciples les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps » (Mt 28, 18-20).

« (Mt 28, 18-20) Ce furent les dernières paroles de Jésus Christ à ses apôtres en ce moment glorieux où, plein de majesté, il allait prendre possession de son trône à la droite de son Père. En deux mots, il résume toute sa doctrine et les instructions qu’il leur avait données pour le salut du monde… ». (De Brésillac, Retraite aux Missionnaires, p. 237).

 

Les 50 jours qui ont suivi la Résurrection de Jésus ont dû passer très vite pour les Apôtres. Il leur fallait réaliser que Jésus était toujours bien vivant, se rappeler tout ce qu'il leur avait dit, faire passer dans leur vie de chaque jour l'amour que Jésus avait déposé dans leur cœur et annoncer la Bonne Nouvelle à tous. Formation bien rapide pour des missionnaires !
Nous avons la chance de faire de longues études, d'avoir des anciens qui peuvent nous guider, nous former, nous encourager dans notre mission. Mais le danger est de nous appuyer sur notre connaissance, nos diplômes, nos succès pour devenir des “maîtres“ et non des “témoins“.
N'oublions pas l'essentiel : l'Esprit-Saint que nous avons reçu comme les Apôtres, la présence permanente de Jésus, la Foi qui doit guider toutes nos paroles et nos actes, l'amour pour les plus pauvres…
Une Question : Lorsque nous annonçons la Parole de Dieu (catéchèse, homélie,…) quelle est la part du Saint-Esprit et quelle est notre part dans nos propos ?

André Chauvin SMA

Articles précédents : 

- 2 - Comme les Apôtres... en communion avec le Christ qui nous envoie ...

- 1 - Comme les Apôtres... à la suite de Jésus, l'envoyé du Père ...