Imprimer

clemence1

J’ai été affectée à la Maison Régionale en septembre 2014. J’ai donc bouclé un an de présence effective et de services dans cette maison depuis septembre 2015. Il n’est pas facile de se retrouver dans un milieu auquel on n’est pas du tout habitué et pour démarrer un poste nouvellement créé et à organiser. La simple prise de connaissance du cahier de charges ne suffit pas pour prendre la vraie mesure des multiples tâches à accomplir dans cette maison.

 Avant d’exprimer mes sentiments comme on me le demande, je commence par rendre grâce à Dieu pour ce qu’il m’a permis de faire et pour la joie de vivre que j’expérimente chaque jour.

J’exprime ensuite ma profonde gratitude à toutes les personnes qui m’ont permis d’être à cette tâche ici à la maison régionale des pères SMA. C’est un défi qui m’a été lancé et que je suis  heureuse de pouvoir relever.

Je remercie la Supérieure Générale de ma congrégation, Mère Marie Claude Soba et son conseil pour avoir placé leur confiance en moi en m’affectant à ce service, un nouveau terrain d’apostolat pour notre congrégation des sœurs Oblates Catéchistes Petites Servantes des Pauvres (OCPSP), institut fondé il y a plus d’un siècle grâce à l’engagement missionnaire du P. Émile Barril, SMA.

Merci aux sœurs de ma communauté de vie et d’apostolat, la communauté du Sacré-Cœur à Akpakpa, pour leur soutien.

Merci au Père Régional, le P. Bruno Miyigbena et son conseil ainsi qu’à tous les pères SMA pour la confiance placée en moi. Je continue de solliciter l’indulgence de chacun et de tous pour une bonne collaboration et un meilleur service.

Merci au personnel avec lequel je travaille chaque jour. Je pense particulièrement à Prosper le cuisinier, Éric le jardinier, Gilles le blanchisseur et aux gardiens. Les débuts ont été un peu difficiles pour moi et sans doute pour eux aussi. Pour moi, c’est une première expérience de gestion des hommes et pour eux une première expérience de collaboration avec une religieuse. Comme dans toute nouvelle expérience nous avons connu des moments de heurts et de grincement de dents. À présent, je me sens un peu mieux acceptée de tous. Cela me motive davantage pour servir.

clemenceQuand je prenais service le 29 septembre 2014, le Père régional me disait: « ma Sœur, je ne vous demande rien d’autre que d’être la maman de cette maison, la maman de nous tous, prêtres SMA et personnel, la maman des personnes qui viennent pour un temps de séjour. Même si c’est suite à un cahier de charge présenté à votre Mère Générale qu’on vous a affectée ici, sachez que vous ne pouvez nous donner satisfaction et être satisfaite de votre service qu’en acceptant d’être simplement et pleinement notre maman ici ».

Ces mots m’avaient étonnée et même bouleversée. Comment nous, religieuses OCPSP qui nous reconnaissons comme filles des pères SMA, allions devenir vos mères ? Mais, en me référant à la réalité de nos familles, je me rends compte que la fille, aussi petite qu’elle soit, est également la petite maman de la maison en plusieurs circonstances. Alors j’ai compris. J’ai gardé cette phrase au fond de mon cœur et je la médite en toutes circonstances surtout pendant les nombreux moments de peines et de joie que j’ai vécues à la maison régionale.

Je prie chaque jour le Seigneur de m’aider à être cette petite maman, votre petite servante, la petite servante des pauvres. Je compte sur l’intercession de l’humble Servante du Seigneur, la Vierge Marie, notre Mère commune ; elle qui à travers l’accueil du message de l’ange du Seigneur, nous apprend à tout accueillir. Prions les uns pour les autres pour que le Seigneur nous assiste et nous guide dans nos missions respectives.

En cette année jubilaire qui commence, je souhaite que nous soyons les uns pour les autres et partout où nous sommes, Visage de la Miséricorde de Dieu.

 Joyeux Noël !  Heureuse et Sainte Année 2016 !

  Sr. Clémence Ikokpata, ocpsp.