Imprimer

CP 2017

Puisque nous arrivons à la fin de notre rencontre, je saisis cette occasion pour saluer tous ceux qui se joignent à nous en direct. Merci à Rozario de rendre cela possible.

De mardi dernier jusqu'à aujourd'hui, nous avons travaillé ensemble dans un esprit de famille pour accomplir la tâche que nous nous sommes fixée avant la journée d'ouverture. Nous avons discuté de deux sujets majeurs : cheminer avec nos frères et sœurs laïcs dans la même famille missionnaire sma puisque nous vivons un charisme commun. Nous abordons les prochaines étapes pour trouver les structures qui nous permettront de mieux vivre le charisme missionnaire. Nous avons également discuté de nombreux autres sujets. Notre livret nous donne les orientations à suivre dans les deux prochaines années afin que nous nous préparions à l'Assemblée Générale 2019.Superior General 2013

Je pense pouvoir dire avec confiance que nos délibérations, ces semaines, étaient conformes au message du pape Francis pour le prochain dimanche des missions. Permettez-moi de citer quelques phrases de ce message.

« L’Eglise est missionnaire par nature. Si ce n’était pas le cas, elle ne serait plus l’Eglise du Christ mais une association parmi tant d’autres qui, bien vite, finirait par épuiser son but et disparaître. C’est pourquoi nous sommes invités à nous poser un certain nombre de questions qui touchent notre identité chrétienne même et nos responsabilités de croyants dans un monde confus par tant d’illusions, blessé par de grandes frustrations et lacéré par de nombreuses guerres fratricides qui frappent injustement les innocents en particulier. Quel est le fondement de la mission ? Quel est le cœur de la mission ? Quelles sont les attitudes vitales de la mission ?”

Je crois que ce que nous avons prié dans notre Lectio Divina et nos liturgies et ce dont nous avons discuté et voté sont une tentative pour répondre à ces trois questions clés. Quel est le fondement de la mission ? Quel est le cœur de la mission ? Quelles sont les attitudes vitales de la mission ?

Dans une autre partie de son message pour le dimanche des missions, le Pape poursuit en disant :

« La mission de l’Eglise est animée par une spiritualité d’exode continuel. Il s’agit de « sortir de son propre confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Evangile » (Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, n° 20). La mission de l’Eglise stimule une attitude de pèlerinage continuel à travers les différents déserts de la vie, à travers les diverses expériences de faim et de soif, de vérité et de justice. La mission de l’Eglise inspire une expérience d’exil continuel, pour faire percevoir à l’homme assoiffé d’infini sa condition d’exilé en chemin vers la patrie définitive, tendu entre le « déjà » et le « pas encore » du Royaume des Cieux.

La mission dit à l’Eglise qu’elle n’est pas une fin en soi mais un humble instrument et une médiation du Royaume. Une Eglise autoréférentielle, qui se complaît de ses succès terrestres, n’est pas l’Eglise du Christ, son corps crucifié et glorieux. Voilà pourquoi nous devons préférer « une Eglise accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Eglise malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités » (ibid., n° 49).

Si nous remplaçons « Église » par SMA dans la citation ci-dessus, les sentiments s'appliquent de façon évidente à notre contexte. Au cours des deux prochaines années, dans nos préparatifs pour l’AG 19, nous adopterons la méthodologie du discernement positif afin de nous aider à progresser dans l'avenir dans un esprit d'espérance. En tant que famille missionnaire, nous sommes constamment amenés à sortir de nos zones de confort vers les périphéries de notre monde. La famille sma fait cela depuis sa création. Notre tâche consiste à nous assurer de rester fidèles à cette tradition. Nous avons choisi comme sujet de conversation une famille fidèle à son charisme missionnaire dans le contexte changeant et complexe d'aujourd'hui. À travers les étapes de la découverte, du rêve, de la conception et de la réalisation, nous espérons arriver à la fin de l’AG 19 au point où nous pourrons continuer le cheminement missionnaire en vivant de ce que nous sommes à notre meilleur niveau. Aussi, nous faisons tout, en continuant de compter sur la providence infinie de Dieu.

Nous sommes vraiment bénis cette année d’avoir avec nous, tout au long de la réunion, Dympna et Mara. Elles se sont engagées avec nous non seulement dans les questions sur la participation des laïcs, mais aussi dans l'ensemble de la stratégie de la mission. Je vous remercie toutes deux pour votre participation volontaire et généreuse. J'espère qu'il en résultera des niveaux de participation toujours plus importants dans la famille charismatique des Missions Africaines.

Chacun d'entre nous est impliqué dans les décisions prises à ce présent Conseil Plénier. Comme on s'y attendait, de nombreux sujets ont été renvoyés au Conseil Général pour une élaboration plus poussée. Le Conseil Général fera de son mieux pour honorer ces demandes et je sais qu'il peut compter sur la coopération de tous pour leur exécution.

Nos débats ne se sont jamais faits dans un esprit d’animosité personnelle : cela est dû à l'atmosphère générale conviviale dans laquelle s'est déroulée toute la réunion. Pour cela, nous devons remercier nos hôtes du District-en-formation des Grands Lacs, la Région du Kenya et surtout le personnel de cette maison de formation. En votre nom à tous, je remercie sincèrement les pères Mohan et John, nos étudiants Joël, Oscar et Hervé et tous les autres employés de cette maison. L'hébergement, la nourriture, la santé, l'Internet et les autres services domestiques étaient excellents.

Je voudrais également remercier d'autres personnes pour leur bon travail. Les facilitateurs et les secrétaires des groupes, nos traducteurs, Remi et Jonathan. Je tiens à remercier Justin et Tiburtius pour leur travail de rédaction des textes et leur volonté de l'achever. Je souhaite remercier nos secrétaires, Sylvère et Steve. Vous verrez qu'il y a eu énormément de travail effectué par les secrétaires pour la préparation d'une réunion comme celle-ci. Notre réunion sans papier a réussi sans un seul pépin. Merci et félicitations à vous deux pour cela.

Enfin, il me reste à remercier Antonio pour son excellente facilitation de notre rassemblement. Je répète ce que j'ai dit l'année dernière, qu’Antonio est un homme d’une patience illimitée ; il est très difficile de le froisser et il garde son calme et son sang-froid malgré de longues sessions où d'autres pourraient être tentés de perdre leur flegme. Son attention particulière au détail a permis que la tâche que nous avions devant nous a été pleinement réalisée.

A tous, Je vous souhaite un bon voyage lorsque vous retournez à votre lieu de travail. Certains partent cet après-midi, d'autres plus tard ce soir, d'autres encore ces prochains jours. Si Dieu le veut, la plupart d'entre nous se reverront à Rome pour l'Assemblée Générale 2019. En attendant, nous travaillerons ensemble afin que la mission porte ses fruits.

Avec ces quelques mots, je déclare clos le Conseil Plénier 2017.

 

Fachtna O’Driscoll SMA

Supérieur Général

9 Juin 2017