Imprimer

La vie est un éternel  voyage

Lepuy

En pèlerins, nous avons commencé notre voyage en direction du Puy-en-Velay, le samedi 8 au matin. Nous avons eu la Sainte Messe dans la Cathédrale Notre-Dame du Puy, avec les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle était présidée par le Père Pierre Richaud, le supérieur de la maison du cours Gambetta. Dans l'homélie, il a rappelé que le “oui” de Marie à Dieu a non seulement changé sa vie, mais la vie de tous les croyants des générations à venir. Pierre est originaire du diocèse du Puy qui a donné de nombreuses vocations à la SMA.

Après la messe, on nous a expliqué la beauté et la valeur spirituelle de la cathédrale. Après un délicieux repas de spécialités de la région, nous avons visité le cloître du Monastère. Nous avons été étonnés et surpris par les trésors de la cathédrale faits d’or et de broderies. Puis nous avons escaladé la colline de Notre-Dame de France, statue inaugurée en 1860 et réalisée avec les canons de la guerre. Elle rappelle à tous les visiteurs les paroles des prophètes Isaïe, Joël et Miché que « les épées seront transformées en charrues » (Is .2: 4; Joël 3, 17; Miché 4: 18).

Cliquer ici pour voir l'album photos

Le dimanche matin, 9 juillet, le Père Paul Quillet a emmené John, Lourdusamy et Malachi à Taizé en voiture. Le reste des participants s'est joint à la messe communautaire présidée par le Père Pierre Richaud. Dans son homélie, il nous a dit que la mission de Jésus n'était pas appréciée et acceptée par les pharisiens. Même Jean Baptiste envoie ses disciples pour lui demander s'il était celui que l’on attendait. Jésus n’a pas été arrêté par les obstacles rencontrés durant sa mission, mais il a avancé. Il nous a également dit que Jésus donne sa force et sa grâce à tous ceux qui sont écrasés par les difficultés.

Le Père Paul Quillet a mené la prière du matin du 10 juillet, avec la prière de Taizé "Seigneur, ouvrez nos yeux et nos cœurs" ; Seigneur, vous nous avez confié ce monde par amour pour le transformer. La créativité, la fidélité et la vivacité du Père Paul à la mission rayonnait par sa prière et son engagement. Le docteur Arnaud nous a expliqué la condition physique et nous a dit que le cerveau pouvait être développé par l’harmonie du corps et de l'esprit. Catherine Sourty, diététicienne, a conseillé la nourriture qualitative plutôt que de la malbouffe. Tout en étant attentif à la consommation modérée de nourriture, il faut des exercices physiques quotidiens d'au moins 30 minutes de marche.

Le 10 juillet, le Père Donatien Djohossou, ayant enfin obtenu son visa, nous a rejoint. Il est le premier prêtre SMA du Bénin. Il a travaillé au Ghana, au Nigéria et au Libéria. Depuis 8 ans, il travaille pour les Afro-Américains francophones à Washington.

Dans l'après-midi, le Père Tom a mené la session sur la croissance et le développement personnels. Les deux premières années de la croissance et du développement sont importantes dans la vie de tous les êtres humains. Tout ce qui est appris dans cette période demeure à vie. À cette époque, le script de la vie est écrit pour toute personne. Tout en parlant d'équilibre émotionnel et de maturité, il a parlé de l'analyse transactionnelle développée par Eric Bern. La session nous a aidé à connaître et à examiner l'image de Dieu que chacun a et la façon dont on se rapporte à Dieu. Il a également dit que les traits et les affirmations positives sont nécessaires. Il a conclu la session en disant que nous sommes des êtres et acteurs humains

Après le souper, il a parlé de l’EFT (Emotional Freedom Techniques) en nous donnant des techniques pratiques pour nous libérer du stress et dynamiser notre vie. Il a parlé de chakras et de Thitchi, qui pourraient également être des outils pour nous détendre et limiter le stress.

Le Père Pascal Janin nous a amenés à recevoir les bénédictions de Dieu dans la prière du matin et nous a invités à méditer sur les personnalités de Polycarpe et d'Irénée, il nous a mis au diapason de Lyon qui a des racines chrétiennes.

Au cours de la séance du matin, le Père Tom nous a fait réfléchir sur la maturité sexuelle. La connaissance de soi, de sa propre sexualité, exige une prise de conscience des sentiments et des tendances intérieures. Chaque personne en bonne santé, en particulier un célibataire, a la capacité de vivre seul. L'énergie sexuelle est le don de Dieu qui doit être canalisé vers des formes non-généalogiques d'amour et de créativité. Nous, les célibataires, faisons la différence dans la vie des autres. Nous donnons la vie. La session de Tom nous a amené à approfondir connaissance de nous-mêmes pour découvrir l'intimité émotionnelle et son l'équilibre.

Les articles sur “Le prêtre est-il à la maison? La maturité personnelle et la santé mentale du prêtre”, et “Des idées pour vivre authentiquement au mi-temps de sa vie” nous ont servi de lecture et de travail en groupes.

La célébration eucharistique a été présidée par Francis Kalan en la fête de saint Bernard, le patron de l'Europe. Au début, tous ont été invités à prier pour l'Europe dont les valeurs remontent aux racines du christianisme. Dans son homélie, il a dit qu'il y avait  similitudes et différences entre l'appel et la question de saint Pierre l'apôtre à Jésus : "Seigneur, nous avons tout laissé et ce que nous obtiendrons en retour?" et Mgr de Bresillac qui a répondu à l'appel à tout donner, même sa vie pour l'Église et Jésus.

Le 12 juillet, mercredi, la prière menée par le Père Frank Wright nous a fait féliciter Dieu pour tout. Nous avons prié le Psaume 23 que le Seigneur est mon berger. Après cette prière, il nous a remis le ministère des SMA aux Afro-Américains depuis le temps du Père Ignatius Lissner de la province de Strasbourg. Il nous a dit que Ebenezer Baptist Church où le Père de Martin Luther était le pasteur est proche de l'église de Notre Dame de Lourdes à Atlanta et la maison de Martin Luther n'est pas loin de là. Il a conclu que le travail de la justice continue par les fils de Bresillac.

Au début de la session, on nous a posé des questions comme le fait notre travail à partir de la prière. Quel est notre objectif? Comment réspons-nous notre engagement? Et quelle est la spiritualité SMA? Est-ce que je suis accroché à des choses qui ne donneront pas la vie?

Il y a un papillon qui vit dans chacun de nous. Ce que la chenille appelle la fin de son monde, Dieu l'appelle papillon. Puis il a parlé de 12 étapes de la spiritualité, du journal et des formes de prières auxquelles nous sommes attirés et obtenant de l'énergie pour notre apostolat.

En petits groupes, nous avons discuté du but de Dieu pour ce monde et de ma propre participation à la réalisation du plan de Dieu. C'était une belle occasion de regarder dans notre vie de prière. Lorsque chaque groupe a fini de partager la session générale, Antonio a parlé des livres de Bruno Semplicio. Pendant le repas, la communauté de Lyon et les participants et les organisateurs ont félicité Francis Kalan qui a célébré son 54ème anniversaire.

Visite à Chapanost: lorsque nous sommes arrivés à Chaponost, le Père François Feneon, le Père François Mulin, le Père Emile et les soeurs, nous ont accueillis avec les missionnaires laïcs. C'était merveilleux de voir comment les missionnaires laïcs, les religieux et les prêtres travaillent ensemble pour la mission et la mission. Le Père François Feneon nous a expliqué à quel point la maison est utilisée pour accueillir les missionnaires et pour l'animation de la mission. Chaque année, 12000 à 13000 viennent pour différentes séances et séminaires. C'était merveilleux de voir comment les scouts sont enrichis par la maison SMA à Chaponost. Le cardinal Barbarin a visité cette maison le 9 juillet 2017. Cette maison est dirigée par les laïcs, les religieux et nos propres prêtres SMA. Nous avons eu le barbecue comme souper. Nous sommes revenus avec le beau souvenir d'accueil et d'hospitalité de la maison de Chaponost.