Imprimer

 

calavi articleLe Centre Brésillac ou encore le haut lieu de l’année Spirituelle Internationale d’Abomey-Calavi au Benin, est présentement investi par la délégation des Economes des Districts en formation, des Régions et des maisons de formation de la Société des Missions Africaines pour la mise à niveau ou la coordination des connaissances en matière de comptabilité et de finance.

Ainsi 29 participants ont répondu présents dont cinq animateurs à savoir les Pères François De Paul, Didier Lawson, Vincent Fuchs, Malachy Flanagan, Fabien Sognon et Emmanuel Zinsu, respectivement, Conseil General, Econome Général, Econome de la Province de Lyon, Vice-supérieur et économe de le Province de l’Irlande, le Supérieur Du DFGG et l’Econome sortant du DF Nigeria.

La rencontre s’est ouverte le 04 Octobre au soir avec le mot de bienvenue du Conseiller General ainsi que la présentation des programmes d’activités et des groupes de travail. Le lendemain 05 Octobre a vu l’entrée dans le vif du sujet avec les présentions du P. François de Paul sur Ethique et Déontologie en Finance. Ensuite Emmanuel Zinsu, se fondant sur les textes SMA, a présenté le Rôle de l’Econome SMA. La journée s’est achevée avec un résumé du Directoire de finance de la SMA par le P. Didier.

Le 06 Octobre, nous avons reçu la visite de Madame Fernande DEGILA Responsable du Service Comptabilité d’une entreprise installée en Afrique de l’ouest et dont le siège est au Benin,  MAPCOM. Sont entretien a porté sur les Principes Généraux de la Compatibilité. Entre autre, elle a insisté sur la nécessité d’avoir un plan comptable et de travailler selon cela, la nécessité de faire à rythme régulier le rapprochement bancaire. Cette journée a pris fin avec des écritures comptables développée par le P. Didier

Aussi le lendemain, 07 Octobre, cette notion s’est étendue à la Gestion Budgétaire avec Madame Chantal Lawson, Directrice Administrative et financière à UNIPHART s.a du groupe CFAO au Togo. C’est avec ce lourd bagage que nous avons entamé le week-end. Cette belle fin de semaine a été également marquée par un match de football opposant, les visiteurs et les locaux,  c’est-à-dire les économes affrontant les étudiants de la maison. Ce match s’est soldé par la victoire étriquée des locaux d’un but à deux (1-2).

Finalement, le dimanche 08, nous nous sommes plongés dans l’histoire des Rois du Palais d’Abomey située à 120 km de Cotonou. A Abomey dans le Royaume Fon avec des immortels comme les Rois Béhanzin, Glélé et Ghezo, pour ne citer que ceux-là, nous avons marché sur les traces du P. Borgehro, le pionnier infatigable et intrépide de l’évangélisation du Dahomey. Nous avons fait un arrêt à Bohicon pour voir l’ancienne paroisse (Saint François d’Assise) où le P. Moriceau, actuellement formateur au Centre Brésillac, a été curé pendant 9 ans.

La session encore en cours, se poursuivra jusqu’à Samedi 14 octobre prochain.

Après la pause et l’excursion du Dimanche, les participants  ont repris les travaux en commenàant par examiner la notion du Budget avec le P. Malachy Flanagan. Cela nous a servi de base pour les travaux en carrefour.

Le lendemain 10 Octobre, nous sommes revenus sur la question des Comptes de résultats et du Bilan financier avec le p. Vincent Fuchs, avant de nous laisser découvrir un peu le monde des Investments avec le P. Malachy Flanagan. Cette question délicate qui demande beaucoup de tact et de clairvoyance, est toutefois ressortie comme une nécessité. Elle exige en effet, une préparation préalable. Des propositions et exemples concrets ont été pour aider les uns et les autres. Les Dfs sont appelés à innover en tenant compte des opportunités dans leur pays.  

11 octobre, les Pères Vincent et Malachy nous ont entretenus sur les Audits et comment se préparer aux audits. Ensuite le P. Didier a présenté un Récapitulatif des Fonds de Solidarité et d’évangélisation. L’après-midi du mercredi a été libéré pour qui voudrait faire des visites aux familles de l’amicale et par la même occasion laisser reposer tant soit peu les méninges.

Le 12 Octobre a commencé par une minute de silence en la mémoire du P. Pius Afiabor, ensuite a suivi une présentation des Comptes des Tiers par le P. Fabien Sognon. Puis le P. C. J Antony a donné un aperçu des réalités financières en rapport avec les lois de l’Inde. L’enregistrement du District en formation Inde comme une organisation Caritative a entrainé des complications. Jerson des Philippines a abondé  dans le même sens pour présenter la situation de son pays. Comme organisation à but non lucrative et d’Église, l’Entité Philippines jouit encore de l’exemption des taxes ; mais pour combien de temps ? Emmanuel Zinsu s’est intéressé aux droits et devoirs des Employés qui appellent à l’élaboration de contrats clairs et en rapport avec les lois du pays. L’économe doit veiller à tout faire dans le respect des lois en vigueur dans son pays.

L’après-midi, Emmanuel Zinsu est revenu sur la question des Biens, mais surtout sur leurs protections par des inventaires réguliers et des plans suivis de restructuration ou amortissement des biens. Le P. Vincent a pour sa part présenté l’Entraide Missionnaire Internationale, en abrégé EMI. Il a saisi l’occasion pour inviter les responsables d’Entité à inscrire et à mettre régulièrement à jour les listes pour éviter toute perte et toute confusion. L’option préférentielle des SMA en Afrique reste la 4B. Le Père Didier a Conclu la journée avec un éclairci sur les fonds de solidarité et autres fonds créés pour le bien de la mission. 

Le vendredi 13 a débuté par le rappel de la nécessité de rendre compte avant le 31 Décembre 2017 de la gestion des différents fonds reçu en particulier du fond de construction.  Ensuite, nous avons discutée de la sélection et proposition d’une équipe de confrères pour aider à la mise en application des dispositions du Directoire financier. Le thème suivant a concerné des informations relatives, à la préparation de l’Assemblée General 2019. Finalement l’évaluation a porté sur le bien-fondé de la session et à l’invitation à en organiser dans l’avenir avec un intérêt particulier sur exercices pratiques sur les finances et la comptabilité.

La messe de cloture a été présidée par Dider et a vu la participation des Etudiants et des formateurs du Centre Brésillac. 

 

firmin

  Firmin k. Kouassi,

 Econome Région Liberia.