Imprimer

Sasstown

L'église Christ the King à Sasstown est une paroisse du diocèse de Cape Palmas au Libéria. Sasstown est la ville où certains des premiers missionnaires SMA irlandais ont débarqué pour commencer le travail d'évangélisation au Libéria au début du XXe siècle.

slide 5C'est d'ici que d'autres parties du Libéria ont reçu la foi catholique. Le long attachement des Pères SMA à la côte de Kru, a été malheureusement interrompu pendant la guerre civile de 1989 qui a duré 14 ans et que nos confrères ont été obligés de partir. Après le cessez-le-feu, les représentants du diocèse de Cape Palmas se rendaient régulièrement à Sasstown. L’église paroissiale a été reconstruite après des années de négligence. Mais le presbytère a été endommagé au-delà de toute réparation. Le couvent et l'école sont progressivement rénovés.

Avec sa longue association avec la SMA, l'évêque Andrew Karnley (diocèse de Cape Palmas) a demandé à notre Société (SMA) de retourner sur la côte de Kru. Nous y sommes retournés en 2016. Depuis notre retour, la paroisse a connu une croissance significative des personnes assistant à la messe à Sasstown et dans les quatre stations. De plus, nous essayons d'ouvrir deux nouvelles stations. Nous, les prêtres sma ici, sommes impliqués dans la pastorale des gens de la paroisse et des banlieues et aussi à l'école en enseignant l'éducation religieuse et le français.

slide 3Je me souviens d'une belle expérience que j'ai eu le jour même où j'allais à mon lieu d’affectation, Sasstown. La route était très mauvaise et ma voiture était embourbée dans la boue pendant 3 heures sous la pluie. C’était un baptême. Nous devons descendre et trouver une solution. Finalement, nous avons eu la chance d'avoir un tracteur qui est venu nous sauver.

 

slide 1Depuis mon arrivée ici l'année dernière, on m'a dit qu'il y a  une station secondaire  qui, depuis la guerre civile au Libéria, aucun prêtre n’a visité. C'est la station  de Deoh. Alors j'ai prévu visiter Deoh. Il est environ 7 heures de marche tout au long de la mer sur le sable, et nous devons traverser trois rivières avec pirogue. Ce n'est pas facile mais c'était une belle expérience. Après 26 ans sans aucune visite du prêtre, la communauté existe encore avec l'aide du catéchiste qui a démissionné juste avant mon arrivée. On m'a accueilli comme un politicien. Tout le village m'attendait sur la route, vêtu de blanc en chantant. J'ai été choqué de rencontrer une communauté dynamique après toutes ces années passées. Ils étaient comme des troupeaux sans berger. Ils étaient très heureux de voir le prêtre.

slide 2

Le bâtiment de l'église a été détruit mais ils ont fait un hangar avec des branches de palm pour leurs célébrations. Ceux qui ont quitté l'église depuis de nombreuses années sont venus les rejoindre. J'y suis resté 3 jours et je suis revenu à Sasstown.

La mission de Sasstown est une mission difficile. Je pense que la présence des pères sma est très importante. Nous sommes heureux d'être ici et de travailler pour le salut du peuple de Dieu en suivant les pas de notre fondateur.

 

Moise SABAGAMoise

Sasstown - Liberia