Imprimer

Une belle page de l'histoire de la SMA a été écrite le 19 mai 2018. L'Ambassade du Bénin près le Saint-Siège, le Conseil Pontifical de la Culture, la Direction Éditoriale Afrique du Secrétariat Pour la Communication du Vatican et plusieurs dignitaires ecclésiastiques et civils se sont côtoyés à Radio Vatican pour reconnaître la contribution exceptionnelle du p. Francis Aupiais SMA.

Tout a commencé avec l'initiative de l'ambassadeur du Bénin auprès le Saint-Siège qui a invité la SMA à s'associer à l'ambassade pour marquer le dixième anniversaire de la mort du Cardinal Bernardin Gantin (1922-2008). Pendant la discussion, nous avons décidé de célébrer l'une des figures majeures de l'histoire de l'Église béninoise - Francis Aupiais.

‘SMA Publications’ a lancé une collection appelée « SMA Sankofa » en 2015. Sankofa est un terme Ivoirien signifiant « Va chercher dans le passé et rapporte-le ». Nous publions dans la collection les écrits originaux inédits de nos missionnaires bien présentés et annotés. Six volumes ont été publiés au cours des trois dernières années. Nous avons organisé certains des écrits du pèreAupiais en six volumes de SMA Sankofa. En plus Pierre Saulnier a écrit une biographie de 300 pages de père Aupiais. Nous avons décidé de publier les sept livres dans le cadre de la célébration. Nous avons également ajouté l'un des volumes d'écrits d'Aupiais qui avaient déjà été publiés, ce qui porte le nombre total à huit.

Père Francis Aupiais (1877 – 1945)

Pourquoi le père Aupiais est aussi important pour le Bénin ? Un missionnaire relie les gens et les cultures comme un pont. P. Aupiais était l'un des meilleurs ambassadeurs de l'Afrique dans le vrai sens du mot. Il a travaillé dur pour montrer au monde l'intelligence des Africains et la richesse de leurs cultures. Il a formé une génération d'écrivains, de fonctionnaires, de sages-femmes et de politiciens. Le missionnaire a lancé une revue intitulé « La Reconnaissance Africaine » et l’a publiée des articles écrits par des Africains sur divers sujets. Les lecteurs ne pouvaient que respecter les auteurs et la qualité de leurs articles. P. Aupiais a animé de nombreuses conférences et causeries en France pour montrer comment l'âme africaine est par nature spirituelle et bien disposée à recevoir la révélation chrétienne. Les gens au Bénin l'ont élu pour représenter le Dahomey-Togo à l'Assemblée constituante. Ce désir et cette décision du peuple béninois exprimaient la plus grande confiance qu'ils avaient en lui qu'il serait leur voix comme il l’avait toujours été. Le père Aupiais est reconnu comme le précurseur de l'inculturation au Bénin.

Présence

Le président du Bénin a visité la salle la veille de l'événement et a reçu tous nos livres. Il n'a pas pu participer à l'événement comme prévu.

La Secrétairerie d'État de Vatican, divers conseils pontificaux, l'université de Latran et d'autres corps diplomatiques étaient bien représentés. Il y avait une forte délégation de la communauté béninoise dont de nombreux dignitaires servent dans différents départements du Vatican. Ils ont dit à l'assemblée comment les graines semées par le père Aupiais ont grandi de tant de façons et portent leurs fruits.

Du côté de la SMA, en plus des membres de la Maison Généralice, Mgr. Bonfils qui connaissait personnellement le cardinal Gantin et Pierre Saulnier qui était le principal contributeur aux livres étaient venus de France pour l'événement. Quelques dignitaires du Bénin ont reconnu Mgr. Bonfils comme leur formateur au Bénin.

Publication de livres

Voici la liste et la description des livres publiés :

  1. La reconnaissance africaine : Francis Aupiais 1926-1931 hier et aujourd'hui
  2. Cours et Causeries
  3. Bonne Terre… L’Africain homme religieux
  4. La civilisation et l’excès de la colonisation
  5. Voyage en Egypte
  6. Voyage en Afrique Occidentale
  7. Souvenez-vous. Textes et témoignages
  8. Lettres à Paul Hazoumê 

Tous ces livres sont disponibles sur tous les sites Amazon maintenant

et ils le seront dans les libraries de Cotonou bientôt!

Comme les livres partaient comme des petits pains, le missionnaire en nous se réjouissait plus que le marchand !


Père Francis Rozario, sma  
Conseiller Général.