Imprimer

 

Strasbourg

Du 24 au 28 juin 2019 s’est tenue au Zinswald l’Assemblée provinciale de Strasbourg. Après une recollection, Justin Kette, Supérieur, a parlé, dans son mot d’ouverture, de la situation de notre entité en nous incitant à l’optimisme. Le Supérieur général Antonio Porcellato, invité pour animer cette assemblée, a préféré lui laisser cette tâche, tout en exprimant sa joie d’y participer une fois encore.

Au cours de cette Assemblée provinciale, les participants se sont mis d’accord sur un mandat de 6 ans et un conseil de trois membres, le supérieur provincial et deux conseillers. A l’issu des élections, André N’Koy (c) a été élu provincial, Raja Lourdusamy (d) vice-provincial et Justin Inandjo (g) conseiller.

Mission

L’Assemblée provinciale de Strasbourg 2019 réaffirme sa collaboration pastorale avec les diocèses de Strasbourg et de Metz en responsabilisant les laïcs et en s’ouvrant plus largement aux marginalisés et aux pauvres. Suivant les orientations de celle de Rome,l’Assamblée  s’est engagée à faire de l’animation missionnaire et vocationnelle une priorité de la province au sein de projets pour les jeunes et les moins jeunes dans nos territoires de mission. Pour cela, le collège et l’Espace Africain de Haguenau, les archives, la publication de Terre d’Afrique et de Ralliement, les calendriers et le site internet SMA Strasbourg sont d’une importance capitale.

Spiritualité et style de vie

Reconnaissant que notre spiritualité apostolique et missionnaire trouve sa source dans la Sainte Écriture, la prière, la méditation et la dévotion personnelle, notre Assemblée insiste sur notre vie en communautés internationales, interculturelles et intergénérationnelles. Retraites, sessions de formation permanente, récollections et rencontres conviviales seront ainsi organisées afin d’aider chacun dans sa constitution intellectuelle, spirituelle et humaine. Le bien-être des confrères de la province, surtout des plus âgés, a été un souci majeur de l’Assemblée. En outre, celle-ci recommande au Conseil provincial, à chaque communauté et à chaque confrère de chercher de nouvelles sources de revenus. Elle encourage les économes de la Province à poursuivre une gestion transparente, prudente et juste des ressources financières, dont ils présenteront un rapport annuel.

Collaboration

L’Assemblée provinciale a exprimé sa volonté de collaborer avec les jeunes entités SMA et les instituts religieux en continuant d’accueillir des confrères pour des études supérieures et un service pastoral, ainsi qu’avec les provinces de Lyon, d’Espagne et d’Italie dans le domaine de l’animation missionnaire et vocationnelle. Notre Province est ainsi prête à promouvoir les rencontres entre les provinces d’Europe lors de retraites spirituelles annuelles. Enfin, et toujours dans cette perspective, nous désirons renforcer les liens de la SMA Strasbourg avec les Srs Notre-Dame des Apôtres et les Srs Missionnaires Catéchistes du Sacré-Cœur.

A l’issue des travaux, le Supérieur général a exprimé sa gratitude au conseil sortant pour son travail[1] et a souhaité à la nouvelle équipe une bonne entente avec les confrères et les laïcs. Il nous a rappelé que Strasbourg a toujours tenu un rôle avant-coureur : preuve en est la composition de notre nouveau conseil provincial, qui réunit un Congolais, un Indien et un Togolais. En s’interrogeant sur le futur de notre province, Antonio Porcellato nous a encouragés à l’espérance, comme l’a toujours fait notre fondateur. Nous resterons alors fidèles à notre charisme de mission ad gentes.

Le mot de conclusion du nouveau provincial nous a rappelé le retour de notre entité au statut de Province. Puis, évoquant les défis et les projets de notre entité dans la poursuite de l’aventure SMA, il a demandé au Seigneur de donner à chacun de nous une ardeur plus grande dans sa vocation missionnaire.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Justin INANDJO


[1] Le précédent conseil était composé de Justin Kette, provincial, Jean-Marie Guillaume, vice-provincial, et Justin Inandjo, conseiller.