Imprimer

Brésillac et ses compagnons

“Avec la grâce de Dieu”, comme on dit en Côte d’Ivoire, hier j’ai pu aller à l’imprimerie porter dans une minuscule clé USB tous les fichiers qui composent la document appelé « Positio » sur la vie, les vertus et la renommée de sainteté de notre Fondateur, Mgr de Brésillac. Avec le nouveau rapporteur (relatore) on a fonctionné vite et bien.

La Positio est le document nécessaire prévu par la procédure pour une cause de béatification et de canonisation d’un Serviteur de Dieu. Dans notre cas, il s’agit d’environ 1200 pages. Les parties principales sont :

- L’INTRODUCTION GENERALE

- LE SOMMAIRE qui rassemble les témoignages et les écrits de Brésillac les plus importants (lettres envoyées, reçues, écrits spirituels, sermons, etc.) et les écrits sur lui, pour environ 600 pages.

- La BIOGRAPHIE DOCUMENTÉE en 20 chapitres pour 475 pages et 1700 notes. Le dernier chapitre est sur sa renommée de sainteté.

- L’INFORMATIO, un texte de 50 pages qui, à partir du Sommaire et de la Biographie, veut démontrer le degré supérieur des vertus de notre Serviteur de Dieu.

- La Positio est complétée par une série de documents mineurs venant des différents passages que la Cause a parcourus.

- A la fin, il y a un fascicule avec une vingtaine de photo qui montrent des lieux ou des événements importants de la vie de Brésillac.

S’agissant d’une Cause historique, dans un premier temps, on imprime une quinzaine d’exemplaires : six seront distribués aux historiens qui examineront le travail et feront leurs remarques. On me dit qu’il faut attendre entre 10 et douze mois. Par la suite, on fera les éventuelles corrections demandées par les historiens. Elles compléteront l’édition définitive de la Positio (50 exemplaires) pour l’examen des théologiens. Ensuite, si leur jugement est positif, tout passe à la Congrégation élargie (évêques et cardinaux) des Causes des Saints. Avant d’arriver à l’examen des théologiens, il faudra un temps considérable d’attente parce que le nombre des Positiones à examiner est élevé.

Si l’examen des théologiens est positif, le Pape fait le décret sur les vertus héroïques du Serviteur de Dieu, qui devient alors « vénérable ».

Si avant, pendant ou après, nous présentons une grâce qui soit reconnue comme miracle, la voie à la béatification est ouverte.

Voilà où nous en sommes aujourd’hui : j’en rends grâce à Dieu. Jusqu’à présent le chemin a été très long, complexe et pas toujours bien compris. Les difficultés, et surtout les temps d’attente difficiles à « digérer », m’ont permis, cependant, d’approfondir certains sujets très utiles pour nous SMA et de les partager, afin que le don de la vie et de l’enseignement de notre Fondateur, nous fasse grandir à la mesure de ce que Dieu attend de nous aujourd’hui et pour l’avenir.

J’ai toujours besoin de votre collaboration concrète, constante et créative! Encore aujourd'hui, beaucoup d’éléments sont entre vos mains ! Priez le fondateur...

Rome le 22 octobre 2014

P. Bruno Semplicio, postulateur
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.