Imprimer

 

« J’ai découvert que notre présence comme sma en France devait être profondément missionnaire au milieu d’une terre de chrétienté épuisée. Nous sommes au tout début d’une tâche immense, que beaucoup qualifient d’irréalisable ».

2020 François 21 09 LyonC’est au cours de la célébration eucharistique que le Père François nous a fait savoir que c’était son 35e anniversaire d’ordination sacerdotale. J’avais laissé mon téléphone dans ma chambre, mais je ne voulais pas manquer cette occasion. J’ai marché lentement vers Charles Tshingani et lui ai chuchoté : ‘Passe-moi ton téléphone pour que je puisse prendre quelques photos dans la chapelle’.

2020 Anicet 21 09 LyonDans ses remarques liminaires, le P. François du Penhoat a déclaré : « Aujourd’hui, Anicet fête ses 45 ans d’âge, remercions Dieu pour sa vie. Pour moi, c’est mon anniversaire d’ordination ». Alors que cette année il y a eu un record de 28 ordinations sacerdotales, « en 1985, nous étions 2 à être ordonnés dans toute la SMA : Pierluigi et moi. Je voudrais que nous soyons unis dans cette action de grâce. J’imagine que le 15 juin, le jour de l’anniversaire de Pierluigi, personne ne le lui a souhaité » !Pierluigi Maccalli SMA 7 1

L’histoire de deux provinces et d’une mission

Ces paroles prononcées au cours de la célébration eucharistique de la fête de saint Matthieu Apôtre, il a réfléchi rétrospectivement sur son chemin missionnaire : « Quand je regarde mes 35 ans de prêtre, il y presque 15 ans au service de la Province d’Espagne, avec l’impression d’avoir beaucoup travaillé sans beaucoup de résultats, mais j’y ai appris à vivre une vie communautaire simple et joviale… J’ai été aussi presque 15 ans au service du peuple bariba, au Bénin : j’ai fait l’expérience de l’Esprit qui nous devance et fait surgir chez de nouveaux chrétiens des confessions de foi qui nous dépassent ; c’est aussi l’impression de dépenser 80% de mon énergie à faire l’unité dans les communautés. L’histoire de François du Penhoat est unique. Pas beaucoup de confrères sma ont eu l’occasion d’être membre de deux unités différentes. Il a été membre permanent du District d’Espagne et plus tard de la Province de Lyon. Les sept dernières années au service de la Province de Lyon, l’ont sensibilisé à l’énorme défi que doit relever l’Eglise en France : « j’ai découvert que notre présence comme sma en France devait être profondément missionnaire au milieu d’une terre de chrétienté épuisée. Nous sommes au tout début d’une tâche immense, que beaucoup qualifient d’irréalisable ».

Soutien collaboratif

2020 François 21 09 Lyon.jpg 2Conscient du soutien qu’il a reçu et continue de recevoir des autres, il n’a pas hésité à affirmer : « La grâce que je ressens c’est cette équipe du conseil provincial où chacun a ses talents propres et les apporte en s’enrichissant des autres. C’est aussi ce que nous vivons dans cette communauté et c’est un peu l’esprit de notre Province ».

Conscient de l’énorme travail qui doit être accompli, il est resté plein d’espoir et a prié, « que l’Esprit nous accompagne pour nous donner la persévérance en sachant que ce que nous commençons, d’autres le continueront, c’est cela l’histoire de notre congrégation et c’est ce qui nous conforte dans notre engagement. »

Par Dominic Wabwireh, sma