Imprimer

Que ce Noël, rende ferme votre foi, joyeuse votre esperance, et constante votre charité.

Noël 2020L’année 2020 va descendre dans le livre des annales comme une année pas tout à fait comme les autres. On s’en souviendra, non seulement parce que c’était 2020, mais pour tout ce qu’il s’est apporté avec. On se souviendra de l’année où l’Australie a vu le pire incendie de forêt de l’histoire. On s’en souviendra comme d’une année de couvre-feu et de confinement. Il restera dans les mémoires comme l’année où le marché boursier s’est effondré. On se souviendra de l’effet d’ondulation que les vies noires comptent protestations après la mort brutale de George Floyd a eu dans le monde. On se souviendra de l’année où Beyrouth a connu l’une des pires explosions au milieu d’une pandémie. On se souviendra de l’année où Kamala Harris a été choisie comme candidate démocrate à la viceprésidence. On s’en souviendra comme une année de messes télévisées. On s’en souviendra pour les cours à distance et le télétravail. On se souviendra de l’année où Joe Biden a remporté les élections présidentielles américaines et que le président Trump a refusé de concéder la défaite.

On se souviendra que l’année où la pandémie du coronavirus (Covid-19) a presque immobilisé le monde entier, et on s’en souviendra longtemps, car elle continue de causer des incertitudes et de la panique, même avec les vaccins qui sont censés être plus efficaces dans l’histoire des vaccins. On se souviendra que le président Macron était le quatorzième chef d’État à contracter la COVID-19. On se souviendra de l’année où Lyon a reçu un nouvel archevêque, Mgr Olivier Germay. La liste est sans fin... mais pour moi, je veux me souvenir de cette année comme d’une année de bénédictions. Je m’en souviendrai comme de l’année où le fondateur de la SMA, Mgr Melchior de Marion Brésillac, a été rendu vénérable. Je m’en souviendrai comme de l’année où le Père P. Luigi Maccalli a été libéré par les djihadistes après deux ans de captivité. Par-dessus tout, et c’est le plus important, je m’en souviendrai comme de l’année où vous êtes encore important dans ma vie et c’est pourquoi vous lisez ce message. Malgré tout ce que les médias ont rapporté, qu’il soit vrai ou faux, que nous cédions ou non, Dieu est toujours présent et actif dans nos vies. Il ne s’impose pas à nous, Il s’offre simplement et c’est à nous d’accepter son invitation dans nos vies ou non. Ce Noël, Il revient parmi nous. Ne laissons pas la pandémie covid-19 nous empêcher de voir la beauté de la vie en partageant notre joie et notre douleur avec nos frères et sœurs. Essayons de tendre la main. Faites un appel, laissez un petit mot ou deux, prenez de nouvelles de vos amis, parents, et voisins âgés qui vivent seul, et croyez-moi, cela fera une différence ce Noël. Au nom du centre media International, je prie pour que 2021 soit une année de bénédiction pour vous et vos proches. Que la pandémie actuelle puisse prendre fin et permettre aux familles et aux entreprises de reprendre. Joyeux Noël et une année 2021 bénie.

                                                                                                                                               Dominic Wabwireh