Imprimer

Kite 3Bon nombre des activités impliquant les confrères de la SMA ont été touchées par le Covid 19. Au Kenya, les paroisses ont été obligées de mettre fin à leurs activités, y compris pour les messes publiques. Les activités des écoles et autres établissements d’enseignement ont été suspendues et des mesures drastiques ont été prises pour faire face à la situation (imminente).

Afin de faire face à la situation actuelle, « nous avons demandé à notre communauté paroissiale de suivre les messes dominicales sur les chaînes de radio et de télévision et nos messes quotidiennes en direct sur la page FACEBOOK de notre paroisse dans leurs maisons. »

Le P. Godfrey Naika l’a confirmé le dimanche 15 mars « nous avons commencé à annoncer les directives et les mesures que le gouvernement du Kenya par l’intermédiaire du ministère de la Santé avait prises pour protéger les citoyens contre l’infection par le Coronavirus. Cette initiative visait à s’assurer que tous nos paroissiens obtiennent les informations nécessaires pour se protéger. » Les choses ne se sont pas arrêtées là. Alors que le reste du monde s’inquiétait et prenait des mesures drastiques, l’équipe pastorale de la paroisse Sainte-Monica, à Kitengela « ordonna aux paroissiens d’observer une distance sociale d’un mètre pendant qu’ils se trouvaient à l’église et mettait à leur disposition des désinfectants à utiliser en entrant dans l’Église et avant de recevoir la Sainte Communion. Serrer la main pour le signe de la paix a également été annulé. » Le lundi 23 mars, tous les enseignements ont été suspendus au Kenya, ce qui a entraîné la fermeture de toutes les écoles et institutions d’apprentissage. Dimanche 29 mars 2020, le nombre total de personnes infectées selon le secrétaire du Cabinet au du ministère de la Santé s’élevait à 42 à l’échelle du pays. C’est à partir de ce moment que toutes les messes, les célébrations liturgiques ainsi que tous les autres rassemblements de l’Église ont été suspendus et tous les fidèles ont été invités à observer strictement les directives d’hygiène et les mesures du ministère de la Santé. Il convient de noter que la situation actuelle a «aggravé les conditions de vie de nos fidèles», selon le P. Godfrey. En raison des couvre-feux imposés la nuit, a-t-il ajouté, « il y a une réduction des activités commerciales, des gens ont perdu leur emploi et beaucoup de nos paroissiens pourraient ne pas être en mesure d’acheter de la nourriture, de payer diverses factures mensuelles le loyer de leur maison. »

Kite 1La communauté paroissiale a aussi pris d’autres mesures comme la suspension de jours de permanence à la paroisse, l’accompagnement spirituel, les visites à domicile et les rassemblements pour les funérailles.

Cependant, l’équipe a choisi de renforcer le mouvement caritatif Saint-Vincent-de-Paul qui s’engage à distribuer de la nourriture aux familles nécessiteuses pendant cette pandémie.

Qu’est-ce-que Covid 19 ?

Lorsque le coronavirus a fait les manchettes des journaux pour la première fois il y a plus de trois mois, beaucoup pensaient que c’était une maladie lointaine qui ne concernait que le peuple chinois. Les gens ne se rendaient pas compte à quel point il était contagieux et à quel point le reste du monde était proche de la Chine.

La maladie du coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse causée par un coronavirus nouvellement découvert.

La plupart des personnes infectées par le virus COVID-19 développeront une maladie respiratoire légère à modérée et se rétabliront sans avoir besoin d’un traitement spécial.  Les personnes âgées et celles qui ont des problèmes médicaux sous-jacents comme les maladies cardiovasculaires, le diabète, les maladies respiratoires chroniques et le cancer sont plus susceptibles de développer une maladie grave.

La meilleure façon de prévenir et de ralentir la transmission est d’être bien informé sur le virus COVID-19, la maladie qu’il cause et comment il se propage. Protégez-vous et les autres contre l’infection en vous lavant fréquemment les mains au savon ou en utilisant un produit à base de gel hydroalcoolique ne touchez pas votre visage.

Le virus COVID-19 se propage principalement par des gouttelettes de salive venant du nez lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, il est donc important que vous pratiquiez également les consignes (par exemple, en toussant dans un coude fléchi).

À l’heure actuelle, il n’existe pas de vaccins ou de traitements spécifiques pour le COVID-19. Cependant, de nombreux essais cliniques en cours évaluent les traitements potentiels. Alors que de nombreux pays adoptent des mesures de couvre-feux ou des confinements pour lutter contre le virus, le message est simple. Le virus ne bouge pas. Il se déplace avec les gens. Si les gens cessent de bouger, le virus cesse de bouger, il meurt. C’est aussi simple que cela. Restez à la maison pour sauver des vies.

                                                                                                                         Dominic Wabwireh, SMA