Imprimer

La Société des Missions Africaines est une congrégation missionnaire 
fondée le 8 Décémbre 1856 par Mgr de Marion Brésillac.

La Société des missions africaines compte actuellement 901 membres et associés, prêtres et laïcs, présents au Bénin, en Côte d'Ivoire, en Égypte, au Ghana, au Libéria, au Maroc, au Nigeria, au Niger, en Centrafrique, au Togo, au Kenya, en Tanzanie, enRépublique démocratique du Congo, en Zambie, et en Afrique du Sud. Ils sont également présents en Europe : France, Irlande, Angleterre, Pays-Bas, Italie, Pologne, Espagne; en Amérique : Canada, États-Unis, ainsi qu'en Asie : Inde et Philippines. En 2010, les prêtres des missions africaines ont la charge d'une centaine de paroisses. La Société de Missions africaines mène notamment des actions en faveur de la santé, de la promotion de la condition de la femme, de l'accès à l'eau potable, de l'agriculture et de l'instruction.
La Société des Missions Africaines est organisée en Provinces (Bretagne, Irlande, Italie, États-Unis, Lyon et Pays-Bas), en Districts (Canada, Espagne et Strasbourg), en districts-en-formation (Baie du Bénin, Golfe de Guinée, Grands Lacs, Inde, Philippines,Pologne). Son administration centrale est basée à Rome où le Supérieur général et son Conseil veillent à l’unité et à l’animation de toute la Société.

Faire connaître et apprécier l'Afrique

La vie au milieu des Africains a permis aux missionnaires de découvrir peu à peu les problèmes mais aussi les richesses de leurs hôtes et d'en témoigner aujourd'hui comme hier les valeurs humaines et spiritueles des Africains.

Les missionnaires, hommes et femmes, passionnés de la vie et de la culture des Africains, travaillent pour répondre à des besoins de la vie courante :

Dans le domaine de la santé, des missionnaires, et surtout des religieuses, ont souvent été les premiers à ouvrir des dispensaires ou même des hôpitaux. Puis les États, avec des moyens plus puissants, ont pris en charge ces services. Aujourd'hui, des missionnaires interviennent pour aider des infirmes à obtenir des chaises roulantes. Ils sont particulièrement attentifs à accompagner les victimes du SIDA.

Des missionnaires SMA interviennent aussi pour aider les habitants d'un village à obtenir qu'on leur creuse un puits, qu'on leur construise un pont ou une route qui va désenclaver leur région et les insérer dans les courants commerciaux.

Ils s'engagent dans ces œuvres de développement avec des motivations chrétiennes : aujourd'hui encore Jésus dit : "Lève-toi et marche" à ceux qui n'ont pas le courage de prendre leur sort en mains et de rendre la terre plus habitable.